• Il ne pouvait en être autrement : l’association, fondée en 2018, tient son siège officiel directement dans La Forêt des Contes de Grimm située à Europa-Park à Rust en Allemagne. Les célèbres Contes de l’enfance et du foyer des frères Grimm, constituent la première collection européenne. Beaucoup d’histoires proviennent de France et ont été racontées aux frères par des familles huguenotes. Le bien culturel européen que constituent “les contes” est à la base de l’entente franco-allemande, car BLANC-NEIGE, LE CHAT BOTTÉ & CO. sont connus des deux côtés du Rhin par tous les enfants.


MÄRCHENLAND est l’institution …
  • … qui depuis des années rapproche les enfants et les jeunes du patrimoine culturel européen par le biais du conte et rassemble les enfants français et allemands.
  • … du genre traditionnel et littéraire que sont les contes, les fables et les nouvelles.
  • … pour les contes, fables et nouvelles, riche d’idées, de compétences et d’un réseau solide.
  • … qui préserve le conte en tant que patrimoine culturel mondial et apporte des messages universels liés aux contes dans les débats de société actuels.
  • … qui motive de nombreuses personnalités du monde politique, des affaires et des médias à travailler ensemble en faveur de la culture des enfants et des jeunes.

 

Le manifeste de MÄRCHENLAND …
      • Les contes, les mythes et les légendes sont la mémoire du peuple. Ils relient les époques et les générations en transmettant des valeurs et s’appuyant sur la compréhension l’identité propre aux communautés, qui ont créé, développé et transmis ces légendes. Pendant des siècles, les contes ont transmis des principes fondamentaux de la vie sociale de manière plus impressionnante que n’importe quelle règle écrite en matière d’interaction sociale.
        MÄRCHENLAND considère cette tradition comme une force novatrice et travaille activement à l’éducation des jeunes par le conte, porteur de culture, et cela en vue de façonner l’avenir à partir de pratiques qui ont fait leurs preuves.

Pour les enfants, les contes représentent le premier contact avec la littérature. Les adultes s’en rappellent toute leur vie. Les contes appartiennent aux expériences les plus profondes et les plus durables qu’un être humain se fait. Dans un monde actuel où chacun est considéré pour sa performance individuelle et isolée, les contes montrent le chemin vers la constitution d’une communauté et d’un sentiment d’appartenance.

Les contes diffusent des valeurs éthiques. Les enfants et les jeunes qui grandissent avec les contes apprennent à différencier le bien du mal d’une manière très émotionnelle et de fait, de manière durable également. Ils apprennent que chaque action a ses conséquences. Les contes aident à promouvoir le sens de la justice et des responsabilités, sans lesquels un État de droit et une démocratie ne pourraient pas exister durablement.

L’imagination est la base de toute création, dont dépend le futur de notre planète. Les hommes ne vivent exclusivement qu’à travers l’imaginaire. En même temps, les contes sont les racines de chaque peuple. Or, celui qui connaît ses racines, peut déployer les ailes de son imagination. Là se trouve notre chance de rendre à nos enfants le monde qui leur a été pris par la mondialisation, la détresse financière et l’offre médiatique automatisée.

Les contes relatent des quêtes heureuses où les personnages franchissent tous les obstacles. Leur message principal est fait de pensées positives en lien avec un esprit entrepreneur et terre à terre. Ces caractéristiques sont les mêmes que celles d’un système économique à succès. Le prototype du héros dans les contes fait toujours preuve de qualités comme la courtoisie, la détermination et le courage. Rien ne semble être mieux adapté que les contes pour assurer à nos enfants un avenir radieux !